Pensionnat Tsuki No

Bienvenue dans le pensionnat Tsuki No. La vie offre de multiples chemins. Les portes s'ouvrent chers élèves, mais quelle voie choisirez vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
créer un forum

Partagez | 
 

 Lovel Aramis [en cours de finition]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lovel Aramis

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 26
Localisation : Où j'peux mettre le feu ^^

MessageSujet: Lovel Aramis [en cours de finition]   Sam 15 Jan - 23:44




    Nom de famille/Prénom : Aramis Lovel

    Surnom : À vous la carte.

    Date de naissance & lieu : 17 juillet 1993, Helsingor, Danemark

    Âge & classe : 18 ans, en terminale du lycée.

    Groupe désiré : Scrums ? À vérifier…

    Orientation sexuelle : Tout simplement, bisexuel à tendance hétéro. Chacun ses goûts comme on dit, hum.


Description physique :
Description corporelle : (6 lignes minimum)

Lovel n’est pas le type à rester caché dans l’ombre. Sa démarche très assurée en assure les frais, personne ne peut se tromper en le voyant marcher avec la désinvolture des assassins. Comme tous ses parents, sa peau reste aussi opaline et blanche qu’à son accoutume, qu’importe la saison. Pour lui, la couleur n’a pas réellement d’importance. Du moins, pas de sa crinière d’un roux vermeil presque sang, qu’il dissimule tant bien que mal sous des capuchons et toutes sortes de voiles déchirés. Il laisse délibérément une longue frange obscurcir ses iris et son minois délicat. Ses iris translucides sont d’une nuance verte menthe quelques fois transpercés par un léger reflet azur. Son nez est aquilin et ses lèvres pleines sont souvent aromatisées au Whisky qu’il boit en cachette.

Pour ce qui est de son corps, il est filigrane. L’adolescent mesure 1 mètre 68 pour environ 57 kilogrammes. Bien sûr on ne le remarque pas à cause de ce trait, mais par son habillement… très spécial et sombre.

Style vestimentaire : (5 lignes minimum) Noir, le noir, c'est une force, une couleur non influençable. Elle n'est ni dominée, mais très dominante. C'est pour cette unique raison que Lovel est toujours habillé de pied en cap, de nuances de noir et de gris ternes. Il a un style assez particulier, c'est des patelots déchirés, des kangourous rayés avec des épingles de têtes de morts, des jeans sobres et des bottines à semelles hautes. Lovel de temps à autre peut agir pour disimuler son charme naturel, se voile avec des longues étoffes de tissu, les cheveux et cache une partie de son faciès que pour laisser passer ses deux pupilles perçantes luirent de toutes leur splendeur.

Autre chose à savoir ? (facultatif) Le jeune homme possède une oreille percée (la gauche), qu'il orne de petits bijoux tels que des anneaux, des boutons, des croix et des têtes de mort. Bref... n'importes quoi qui lui plait.

Portrait Moral :

Morale : (8 lignes minimum) Un combattant dans l'âme. Ces quelques mots reflètent bien sa personnalité. Il juge qu'à dix-huit ans, il n'a besoin de personne pour l'aider dans ses projets et fera tout lui-même. De plus, contre son gré l'adolescent a apprit que les gens doivent prendre différentes voies pour réussir dans la vie, et fait tout selon ses propres principes. Même laisser derrière-soi, des souvenirs qui s'effacent mais qui reviennent souvent hanter ses rêves et mettent un frein à sa lancée. Le ralentissant brusquement, la faisant s'interroger et repartir la plupart des cas vers quoi, il voulait aller.

C'est quelqu'un de très direct, il ne marche jamais ses mots et semble souvent blasé par le monde qui l'entoure. Mais en réalité, c’est qu’il craint souvent de redevenir ce qu'il était avant et préfère s'éloigner des autres étudiants.

Défauts & Qualités : (8 lignes minimum) Lovel a toujours eu ce problème d'affection mutuelle, d'auto-destruction et de tuerie dans les veines. Même avec tous ses efforts réunis, il sait qu'il ne pourra jamais effacer son passé sinistre. Cependant, faut pas croire que Lovel est un type anti-social par son regard froid et son aptitude désinvolte, il peut se faire quelques 'ami'e's' avec de la chance et des 'bon' mots bien qu'avec un sourire timide. C'est un fait, l'adolescent est toujours rattaché à son propre ''monde'' et vu qu'il essaye de se tailler une place dans l'école Tsuki no, autant essayer de passer inaperçu avec son caractère changeant et son passé. Faute de quoi, on mange des grives.

Autre chose à savoir ? (facultatif) C’est un gars atteint d’une légère pyromanie, ses cibles se limitant à des sacs, des poubelles et des documents –volés- personnels d’autrui. Oui, c’est très amusant de voir accourir les surveillants. Un passe-temps comme un autre… De plus, l’adolescent cache sous ses fringues, un couteau de 10 centimètres, comme arme de protection principalement ainsi qu’un briquet. L'adolescent sait très bien se battre avec la grâce des arts martiaux et manie très bien l’armement du couteau et des pistolets. Sauf qu'il a une préférence pour la chair déchiquetée à la lame. Il est aussi ambidexte.

Your story :

Histoire : (7/8 lignes)

Tout ce que je voulais c’est être aimer…
Te protéger…
Je n’aie réussi qu’à attirer ta haine…


La première fois qu’on s’est rencontrés. Te souviens-tu de cette chambre ? De ce lit trop grand pour moi. De cette arme que tu as placée entre mes mains en me disant que je devais m’en servir pour faire le bien… J'y ai cru bêtement.

Je devais t'assister et te protéger... Là fut notre erreur, je te considérais comme une mère. Toi, si jolie avec tes cheveux au vent, ton accent, ta façon de marcher... Tu me voyais comme une créature sans défense. Tes regards de pitié, je n’en voulais pas. Je voulais simplement que tu m’aimes comme je t’aimais. Oublier ce sang qui fusait sur mes mains sans comprendre, j'obéissais à ta volonté dans ce seul but…


Italie 2003
Centre HWR
15;50

- Vise un peu plus à droite !

Les mains cramponnées à son anse, le jeune rouquin fixa l’homme devant lui. Il n’esquissait pas un geste, il n’était que papier. L’enfant actionna le chien et tira sur la gâchette. La détonation suivit. La balle manqua sa cible, effleura le bras du mannequin. La douille tomba au sol avec ce léger tintement si doux. Lovel se tourna vers sa maitresse, l’air confit d’avoir manqué cet exercice… Pourtant, si semblables à tout ce qu’il pratiquait jour et nuit. Elle n’eut qu’un regard sévère sur le soldat-enfant. Il crut comprendre, qu’il devait rétablir sa faute. Alors que l’enfant allait à nouveau, refaire feu en direction de la silhouette trouée, sa voix résonna :

- On arrête pour aujourd’hui…

Son doigt faiblit et le coup parti. L’enfant écarquilla ses yeux puis les baissa, observant ses chaussures. D’une main ferme, elle retenait le poignet de Lovel, le pistolet tomba d’entre ses doigts, l’enfant la regarda finalement. Un soufflet, puis un deuxième s’abattit sur la joue du rouquin qui ravala ses larmes.

-M’ai-je fais comprendre ?!

Le garçon acquiesça silencieusement, mordant sauvagement ses lèvres. Nowël s’éloigna, le laissant à son sort. Lovel n’entendit que le crissement des pneus sur le gravier. Il se baissa ramassa, l’arme et la pointa vers la cible. L’enfant prit une grande respiration et appuya quatre fois sur la gâchette. Il repensait à cette haine qui lui brûlait la peau. Cette marque rouge sur sa joue.

J’étais un enfant de dix et ne comprenais pas pourquoi… Je ne pouvais pas avoir ton attention. Les armes, à quoi servaient-elles si ce n’est que pour… te protéger de tous ces gens dans différents pays ? Pour te suivre avec un doute épinglé au cœur.


La voiture filait à vive allure sur les routes de Naples. Les yeux bleus de Belzé (un autre tuteur) fixèrent la tenue de l’enfant. Lovel n'aimait pas cet accoutrement, il n'a jamais aimé les robes bleu et le tablier neige des hôtels. Surtout, qu'il devait faire la bonne de ménage pour liquider un mafioso... Sa première imersion dans la réalité du crime. Rien à voir avec les poupées de paille du centre HWR (Humans World Reaction), rien à voir avec une arme à décharger et à recharger. C'était tout nouveau et il se devait de réussir sans témoins.

- Hey, arrête de faire cette tête de mort. Une jeune fille se doit d'être vivante...

- Je ne suis pas une fille... marmonna l'apprenti assasin.

Lovel regarda l'homme en face de lui. Ce qu'il pouvait être détestable. ''Remonte tes fesses, marche avec le dos droit, sourit... Parle avec une voix douce et innocente, fais les yeux doux.'' Il n'était pas non plus, un animal de compagnie. Son regard se fit dur et il tourna la tête pour comtempler le paysage urbain. Pourquoi c'était pas Nowël à la place de ce pervers... Finalament, la voiture s'arrêta près d'une ruelle, l'enfant sortit d'une portière, mit son écouteur (mini blue tooth xD) dans le creux de l'oreille et cacha son revoler dans la poche du tablier.


Sans faire de bruit, il monta les étages du majestueux môtel - l'écouteur sert de radio-émetteur pour se repérer- et arriva finalement sans embûches à la porte désignée. L'enfant prit une grande respiration


Même pas dans mes rêves, j'ai pu voir cette désolation dans ton regard, c’est comme voir un arc-en-ciel, dans une tempête...


Famille :
(3 lignes minimums)

Behind the Computer :

Pseudo : Noah.

Âge : 18 ans.

Expérience en RP : Quelques années, disons depuis que j’ai 15 ans.

Comment as-tu connu le forum : Honey (Séby-chan)

Code : ~ Validé by Cassie ~


Dernière édition par Lovel Aramis le Dim 16 Jan - 22:38, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassie Shaw
Admin
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 26
Localisation : Pensionnat Tsuki No

Feuille de personnage
Nom: Shaw
Prénom: Cassie
Age: 17 ans

MessageSujet: Re: Lovel Aramis [en cours de finition]   Dim 16 Jan - 15:02

Tiens, tiens mais qui voilà. Question idiote bien sûr. Bonne continuation pour ta fiche, je te validerais ensuite. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-tsuki-no.forumactif.org
Lovel Aramis

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 26
Localisation : Où j'peux mettre le feu ^^

MessageSujet: Re: Lovel Aramis [en cours de finition]   Dim 16 Jan - 19:42

Très bien.

Je te le ferai savoir via la messagerie privée dès que je termine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sébastian Michaelis
Admin
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Lovel Aramis [en cours de finition]   Dim 16 Jan - 22:03

Mais qui vois-je ? Dire que le nom de ton personnage me fait penser au surnom que je te donne alala! Enfin bref, bonne continuation ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lovel Aramis [en cours de finition]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lovel Aramis [en cours de finition]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours 1: Expelliarmus et Stupéfixion
» Enfin, 68, la définition à laquelle j'adhère totalement
» Cours informatique
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
» A LIRE - UTILISATION DE BROUILLON-COURS VALIDE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Tsuki No :: Coin présentation :: Présentations des Wisps-
Sauter vers: